Cartooning for Peace / Projets

Projets

Renforcement de l’aide juridique aux dessinateurs de presse

 

Osama Hajjaj (Jordanie)

 

Aujourd’hui, publier les dessins de presse en ligne est entré dans les mœurs de la profession et il n’est probablement plus un dessin qui ne soit publié dans un journal en ligne ou sur les réseaux sociaux. Certains dessinateurs et dessinatrices ont même débuté leur carrière en ligne. Une réalité qui, aux dires des principaux et principales intéressés, augmente leur visibilité mais engendre de nouveaux défis pour la profession, qu’il s’agisse de la rétribution, de la récupération de dessins, de non-respect de la propriété, de menaces, de procès, etc.

 

Ainsi, grâce au soutien financier du Global Media Defence Fund administré par l’UNESCO, Cartooning for Peace démarre un nouveau projet dont l’objectif est de favoriser le partage d’expérience et le dialogue au sujet de ces défis qui accompagnent la publication de dessins de presse en ligne afin d’en tirer enseignements et recommandations.

Ce projet de 12 mois vient enrichir le précédent projet « Soutien à la protection légale des dessinateurs de presse » (voir ci-dessous) financé également par le GMDF.

 

En partant d’une enquête et de l’analyse de cas emblématiques par des experts légaux, Cartooning for Peace entend construire une typologie de cas qui alimenteront la création d’un répertoire de « cas d’école » et de suggestions de réponses, et souhaite également fournir contacts et ressources utiles aux dessinateurs et dessinatrices de presse. Par ailleurs, Cartooning for Peace organisera des tables-rondes, dont les discussions seront traduites dans un rapport.

 

Retrouvez la table-ronde « Le dessin de presse face aux enjeux du numérique : quelle protection pour ses auteurs et ses autrices ? » réalisée à l’occasion des Assises européennes du journalisme.

 

En partenariat avec :

 

 

 

 

 




 

Soutien à la protection légale des dessinateurs de presse (2021-2022)

Mana Neyestani (Iran)

 

Ce projet d’une durée de 15 mois et bénéficiant du soutien financier du Global Media Defence Fund (GMDF) géré par l’UNESCO, avait pour objectif principal d’améliorer la protection juridique des dessinateurs et dessinatrices de presse et ainsi contribuer à un environnement d’informations libres, plurielles et de qualité au service des citoyens.

 

En proposant ce projet, Cartooning for Peace a voulu répondre à la demande exprimée par les dessinateurs et dessinatrices de connaître et comprendre les textes et les mécanismes inhérents à la régulation de la liberté d’expression au niveau international, tout en rendant compte du constat d’un accroissement de cas de censure par voie judiciaire.

À visée globale, il avait pour axes de travail l’information, le renforcement de capacités, l’accès à une aide juridique et un plaidoyer au service des dessinateurs et dessinatrices.

En plus de la veille continue des menaces qui pèsent sur les dessinateurs et dessinatrices et d’un accompagnement dans leurs démarches en collaboration avec ses partenaires de longue date, Cartooning for Peace a organisé 4 sessions thématiques en ligne animées par Media Defence entre octobre et novembre 2021 : une dédiée à l’Afrique, une dédiée à l’Asie, une dédiée à l’Europe et une dédiée à l’Amérique Latine.

Le contenu de ces sessions a été traduit en 4 fiches pratiques réparties par région géographique. Elles sont mises à disposition des dessinateurs et dessinatrices et également aux praticiens du droit qui seraient susceptibles de les accompagner dans leurs démarches. On y retrouve les textes clés, les institutions garantes de leur application, des exemples concrets et des liens utiles.

Ces fiches ont également été annexées à une mise à jour du guide pratique de Protection des dessinateurs de presse dont la première édition date de 2019.

 

Pour le télécharger en pdf, cliquez ici.

En partenariat avec :

 

 

 

 

 




Covid-19 response in Africa: Together for reliable information

 

Marvin Halleraker (Norvège/Norway)

Cartooning for Peace se réjouit de prendre part à ce projet contribuant au renforcement de l’accès à l’information et à la promotion de la liberté d’expression en Afrique.

Les crises sanitaires comme celles que nous vivons renforcent la nécessité d’informations fiables. Or, la confusion engendrée par la crise du Covid-19 a conduit à la propagation de fausses informations ou d’une désinformation systématique. Le rôle du journaliste est donc central pour répondre à notre besoin d’information. Or, les circonstances ont exacerbé les difficultés du métier de journalistes et généré un manque de ressources, d’opportunités ou encore un renforcement de la répression à leur égard qui affectent la profession en Afrique.

Financé par l’Union européenne, le projet de 18 mois sera mis en œuvre par Free Press Unlimited, Article 19, Reporters Sans Frontières (RSF), la Fondation Hirondelle, Deutsche Welle and International Media Support (IMS), en collaboration avec l’UNESCO. Il a pour objectif d’apporter une réponse efficace à la crise du Covid-19 en Afrique Sub-Saharienne en soutenant les médias de 17 pays de la région afin qu’ils continuent à fournir des informations fiables et critiques à leur public.

Il consiste en trois objectifs :

1. Soutenir financièrement les acteurs locaux des médias pour leur permettre de remplir leur rôle d’informateur ;

2. Favoriser le partage de bonnes pratiques entre les organisations de médias et les journalistes et le renforcement de capacités ;

3. Assurer un plaidoyer efficace pour préserver le droit à la liberté d’expression et d’information par le suivi d’alertes et la formulation de recommandations politiques concrètes.

Plus d’informations et de ressources sur les différents objectifs du projet sont disponibles sur le site dédié.

Cartooning for Peace contribue à l’objectif 3 du programme en tant que partenaire privilégié de RSF et Article 19 afin d’identifier les atteintes à la liberté d’expression dont les dessinateurs et dessinatrices du continent feraient l’objet et de les relayer sur l’observatoire dédié.

L’association participera également aux efforts de plaidoyer et de campagne avec ses partenaires et mettra en avant ses membres lors d’événements dédiés. Le projet, lancé à l’occasion de la journée internationale de l’accès universelle à l’information, bénéficie déjà d’une belle visibilité.


Revue de presse :

– Débats de « Le Monde Afrique » avec Anaud Froger, responsable Afrique chez RSF, Lassane Zohoré de Cartooning for Peace et Chiara Adamo, chef d’Unité à la DG DEVCO de la Commission européenne (visible ici).

– Cartooning for Peace est d’ores et déjà mobilisée dans la réalisation du projet, présenté à l’occasion de l’émission « Une semaine dans le monde » sur France 24 (visible ici).


Publication :

« Riposte au Covid-19 en Afrique… et en dessins ! »