Cartooning for Peace / Mexique

Mexique





Contexte

Si la jeunesse mexicaine joue un rôle crucial dans l’histoire socio-politique et culturelle du pays, elle fait face à de nombreuses difficultés. Entre autres, elle subit de plein fouet le climat de violence qui traverse le pays, lié au narcotrafic et à la guerre que le gouvernement mène depuis 2006 pour démanteler les cartels. Les jeunes mexicains font partis des premières victimes, du recrutement des cartels qui profitent du manque d’opportunité d’une partie de la jeunesse, et des affrontements avec les forces de sécurité, dont les abus restent largement impunis et le combat à dessein instrumentalisé pour étouffer une partie de la contestation sociale.

Une jeunesse engagée qui pour partie dénonce la corruption et la répression du régime en place, le manque d’opportunité pour la jeunesse, et réclame par ailleurs un meilleur droit à l’information et une plus grande liberté d’expression.

Le projet « Dessinons la Paix et la Démocratie » au Mexique propose aux jeunes une réflexion par le dessin de presse sur les grands défis auxquels fait face la jeunesse mexicaine

Nos partenaires

CartónClub est la première plateforme en ligne de dessinateurs et de caricaturistes d’Amérique Latine, rassemblant 31 artistes de 12 pays. Depuis plus de dix ans, CartónClub agit dans le but de promouvoir, défendre et commercialiser de manière juste ce mode d’expression qu’est le dessin. L’organisation propose un large stock d’images d’artistes internationalement reconnus et organisent régulièrement des évènements autour de la caricature et des arts.

Diseña el Cambio est un mouvement global de développement social, présent dans plus de 40 pays, et, grâce au soutien de la Fondation EducarUno, depuis 2010 au Mexique. Cette initiative vise à donner l’opportunité et les ressources aux jeunes afin qu’ils puissent construire eux-mêmes leurs propres projets dans leur communauté dans son ensemble. L’ONG s’appuie sur un réseau de « guides » bénévoles et, bien évidemment, sur les professeurs. 30 000 écoles dans le pays bénéficient du programme et 150 000 enfants ont pu prendre part au projet.

Reinserta est une ONG fondée en 2015 qui est dédiée à la prévention des délits, au respect des droits de l’homme en prison, à la réinsertion des jeunes en conflit avec la loi et à celle des femmes sur 3 champs principaux : la santé mentale, l’autonomisation professionnelle et mise en place d’activités artistiques. Grâce à son expertise de terrain, Reinserta impulse des politiques publiques visant à améliorer l’administration pénale, le respect des droits humains en milieu carcéral et les questions de légalité.

Museo Memoria y Tolerencia : ouvert en 2010, le musée se veut être un lieu de transmission d’une culture de tolérance, de non-violence et respectueuse des Droits de l’Homme, par la mémoire historique. Ses expositions s’attachent à montrer le côté destructeur de l’homme afin de mieux alerter sur l’importance du respect et de la diversité.

Nos actions communes

Le programme « Dessinons la paix et la démocratie » est lancé à l’occasion du Festival Linea del Fuego, organisé par CartónClub du 3 au 8 septembre 2018. L’évènement rassemble caricaturistes, journalistes, intellectuels et leaders d’opinion issus de 14 pays et au cœur des débat la liberté de presse.

L’exposition aborde de nombreux thèmes choisis pour refléter les enjeux auxquels la jeunesse mexicaine est confrontée, ainsi que leurs aspirations. Parmi ces thèmes : la liberté d’expression, la justice et corruption, pauvreté et inégalités, violence et narcotrafic, racisme, les droits LGBT, les droits des femmes, l’éducation ou encore l’écologie. L’objectif de l’exposition est d’éveiller l’esprit critique des jeunes et les sensibiliser aux droits de l’homme en s’appuyant sur le dessin de presse.

La formation des dessinateurs de presse mexicains et des éducateurs spécialisés de nos partenaires Reinserta et Diseña el Cambio s’est tenue au Musée Memoria y Tolerencia, les 4 et 5 septembre 2018. Parmi les dessinateurs, ont participé Dario, Chubasco, Jorge Penné, Boligan, Rapé, Cintia Bolio, Antonio Rodriguez, El Fisgón, Alarcón, et El Fer. Le but de la formation était de permettre aux divers participants de se familiariser avec la méthodologie pédagogique de Cartooning for Peace, de préparer les futurs ateliers-rencontres, afin de les adapter au mieux au public mexicain.

La formation et la tenue des deux premiers ateliers-rencontres organisés dans la foulée ont été supervisés par l’équipe de Cartooning for Peace ainsi que deux dessinateurs membres, Damien Glez et Willis from Tunis. Un premier atelier dans école Secundaria Técnica No. 8 Guillermo Gonzalez Camarena et animé par les dessinateurs Dario et Jorge Penné ; un second atelier dans le centre de détention pour mineurs de Quinta El Bosque et animé par Camila de la Fuente et Alarcón.

Outils

Télécharger le programme complet de l’événement « Rencontre internationale Linea del Fuego »

Découvrir l’exposition « Dibujamos la paz y la democratia » (Dessinons la paix et la démocratie)

 

 

Partenaires

  • Cartoon Club
  • Disena el Cambio
  • Reinserta
  • Museo Memoria y Tolerencia
  • flag_yellow_high
Partagez sur :

En images

  • Presentation of the exhibition « Dibujamos la paz y la democratia »(Cartooning for Peace and Democracy)
    Mexique - Presentation of the exhibition « Dibujamos la paz y la democratia »(Cartooning for Peace and Democracy)
  • Alàrcon and Willis From Tunis (Tunisie) at workshop
    Mexique - Alàrcon and Willis From Tunis (Tunisie) at workshop
  • Team of the project « Cartooning for Peace and Democracy »
    Mexique - Team of the project « Cartooning for Peace and Democracy »
  • le dessinateur Boligan (Mexique)
    Mexique - le dessinateur Boligan (Mexique)
  • Presentation of the exhibition « Dibujamos la paz y la democratia »(Cartooning for Peace and Democracy)
  • Alàrcon and Willis From Tunis (Tunisie) at workshop
  • Team of the project « Cartooning for Peace and Democracy »
  • le dessinateur Boligan (Mexique)