Cartooning for Peace / Alerte Malaisie – Fahmi Reza

Alerte Malaisie – Fahmi Reza

Mise à jour 27 avril 2022

Fahmi Reza interdit de quitter le territoire. Il vend une œuvre en NFT en faveur de la liberté d’expression.

Comme son compatriote Zunar en 2016, l’artiste malaisien Fahmi Reza fait aujourd’hui l’objet d’une interdiction de voyager. Il a appris avoir été ajouté à une liste noire des services d’immigration et interdit de renouveler son passeport lors d’une visite au commissariat.

Plus tôt dans le mois, il avait été arrêté et questionné au sujet du dessin satirique (ci-dessous) représentant un singe vêtu d’habits royaux, Monyet Istana (singe de palais). Pour ce dessin, il fait l’objet d’une enquête en vertu de la loi sur la sédition et de l’article 233 de la loi sur les communications et le multimédia (CMA). S’il est reconnu coupable, il risque une amende pouvant atteindre 100 000 RM et une peine de deux ans de prison.

En guise d’acte symbolique de protestation contre son arrestation et sa détention pour cette œuvre, et pour défendre le droit à la liberté d’expression, il a publié une autre version de l’œuvre sous forme de NFT.

Selon l’artiste, la totalité des recettes de cette vente de NFT sera reversée à un Fonds de Défense Légale ayant pour objet de soutenir les Malaisiens qui font l’objet d’une enquête et de poursuites pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression.

La vente NFT a été lancée à 21 heures hier soir (heure de Malaisie) et durera 48 heures.

Site officiel de NFT : https://monyetistana.com

Pour acheter : https://monyetistana.com/buy

Le communiqué de presse est ci-dessous.

Solidaire de l’artiste et préoccupée par ce nouveau palier franchi par les autorités du pays, Cartooning for Peace demande à ce que les libertés fondamentales de Fahmi Reza soient respectées.

 


Mise à jour – le 14 avril 2022

Le dessinateur malaisien Fahmi Reza a une fois de plus été arrêté et interrogé pour la réalisation d’un dessin satirique.

La récurrence de ces arrestations, qui a conduit le dessinateur à ironiser sur sa situation en créant sa propre carte carte de fidélité représente une forme de harcèlement qui traduit un inquiétant rétrécissement de l’espace démocratique dans le pays, comme le rapportait déjà Global Voices plus tôt cette année.


Le 10 mars 2021

Fahmi Reza, dessinateur malaisien, accusé de diffamation par une enquête de police

Le dessinateur malaisien Fahmi Reza est visé par une enquête de police pour diffamation à l’encontre du ministre de la santé, Dr. Adham Baba, vraisemblablement suite à un dessin qu’il a réalisé l’année dernière. La police l’a convoqué pour un interrogatoire au quartier général du district de Putrajaya ce 10 mars dont il est ressorti libre.

Dans un entretien accordé au journal Malay Mail, le commissaire adjoint Mohd Fadzil Ali, chef de la police du district de Putrajaya, a expliqué que l’enquête de police était liée à un dessin publié en octobre 2020 sur les réseaux sociaux du dessinateur, représentant le ministre de la santé, le docteur Adham Baba dans une mise en scène rappelant celle d’un avis de recherche et ayant pour titre « Hilang », ce qui signifie « absent » en malais. Ce dernier a également confirmé, que l’enquête avait été ouverte au nom de la section 500 du Code Pénal malaisien sur la diffamation, punissable de deux ans d’emprisonnement et d’une amende, ainsi qu’au nom de la section 223 de la loi sur la communication et les multimédias. En mai 2020 l’agence de Pen International en Malaisie, avait dénoncé l’utilisation abusive de cette section 223 afin de faire taire les voix dissidentes dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Reza a publié sa convocation, envoyée par la police la veille de son interrogatoire, sur son compte Instagram, expliquant ne pas savoir quels dessins étaient incriminés. Le dessinateur suppose qu’il s’agit à la fois du dessin d’octobre 2020 mentionné par le commissaire adjoint, et d’une autre publication de février 2021.

L’enquête pour diffamation est toujours en cours et il n’a pas été fait mention de procédure judiciaire à ce jour. Cartooning for Peace suit l’évolution de cette enquête, espérant qu’elle sera prochainement classée sans suite.

Partagez sur :

En images

  • Sans titre
    Alerte Malaisie – Fahmi Reza - Sans titre
  • Fahmi Reza
    Alerte Malaisie – Fahmi Reza - Fahmi Reza
  • Sans titre
  • Fahmi Reza