Cartooning for Peace / Alerte Jordanie – Emad Hajjaj

Alerte Jordanie – Emad Hajjaj

Mise à jour 31 août 2020

Libéré sous caution ce dimanche 30 août, Emad Hajjaj reste suspendu à la décision de la Cour Suprême.
Cette dernière doit déterminer le tribunal compétent pour juger son dossier après que la Cour de la Sureté de l’Etat s’est dessaisie du dossier.
Pour rappel, Emad Hajjaj avait été arrêté le 26 août lors d’un contrôle de police alors qu’il retournait à Amman après une sortie en famille.
Privé de liberté et présenté le lendemain matin au Procureur Général d’Amman, il apprendra des heures plus tard qu’il est jugé pour violation de la Loi sur la cybercriminalité pour la réalisation du dessin ci-dessous. Il sera également interrogé au sujet de deux autres dessins publiés plus tôt en 2020. Il est accusé de diffamation et de calomnie.
Jugeant sa juridiction incompétente pour statuer, le Procureur Général transmettra son dossier à la cour de la Sureté de l’Etat où il lui est signifié que la publication des dessins viole les dispositions de l’article 3 / B de la loi sur la prévention du terrorisme et de l’article 15 de la loi sur la cybercriminalité (à 3 reprises, pour chacun des dessins incriminés). La peine envisagée est de 3 à 20 ans de travaux forcés. 
 
Transféré à la prison de Balqa pour y purger une peine provisoire de 14 jours, il est finalement entendu le dimanche 30 août, après que son avocat, M. Marwan Salem, a soumis une demande de libération. A l’issue de l’audience, la cour annoncera à son tour ne pas être compétente pour juger le dossier, libérant le dessinateur sous caution, le temps que la Cour Suprême décide de la juridiction compétente.
Cartooning for Peace se réjouit à nouveau de savoir le dessinateur libre et en famille ainsi que de la grande solidarité de la communauté des dessinateurs, des médias, et des organisations internationales de défense de la Liberté de la Presse et des Droits de l’Homme dans le monde.
L’association reste pleinement engagée auprès de son dessinateur membre et réitère sa demande de levée de toutes les charges pesant sur le dessinateur.

Mise à jour, 30 août 2020.

Cartooning for Peace se réjouit de la sortie de prison du dessinateur Emad Hajjaj, survenue ce dimanche 30 août 2020.

Le tribunal de la Sureté de l’Etat, spécialisée entre autres dans le traitement de dossiers de terrorisme, s’est considéré comme incompétent pour traiter le cas et a libéré le dessinateur sous caution.

Son dossier a été remis au Procureur Général d’Amman et les charges qui pèsent contre lui ont également été requalifiées. Il risque aujourd’hui entre 6 mois et 2 ans de prison pour « calomnie et diffamation ».

Le calendrier du jugement reste inconnu et Cartooning for Peace continuera à suivre l’avancée du dossier.

Bien qu’il s’agisse d’un soulagement de savoir le dessinateur libre, l’association reste mobilisée pour Emad Hajjaj et demande l’abandon complet des charges qui pèsent sur le dessinateur.


Paris, le 28 août 2020

Hier, Emad Hajjaj a été présenté au procureur général d’Amman.

Ce dernier a renvoyé son dossier à la Cour de sûreté de l’Etat où le dessinateur sera présenté dimanche 30 août 2020. Entre temps, il est maintenu en prison.

Le dessinateur encourt jusqu’à cinq ans de prison. Selon certaines sources, il serait reproché au dessin d’offenser les Emirats Arabes Unis.

Pour rappel, le dessin ayant provoqué l’arrestation d’Emad Hajjaj dépeint le prince héritier d’Abou Dhabi, Mohamed Ben Zayed Al Nahyan se faisant cracher dessus par une colombe flanquée du drapeau d’Israël. Le dessin revient sur la récente négociation d’un accord de partenariat entre les Emirats Arabes Unis et Israël.

Cartooning for Peace maintient son appel à la libération du dessinateur et rappelle que la la liberté de s’exprimer et de dessiner est garantie par la loi jordanienne.

Ci-dessous des dessins en soutien à Emad Hajjaj, #FreeEmadHajjaj


Paris, le 26 août 2020

Le dessinateur Emad Hajjaj arrêté pour un dessin 

Cartooning for Peace se joint aux efforts de solidarité et demande la libération du dessinateur, membre de son réseau et président de l’association des dessinateurs jordaniens. 

Le dessinateur jordanien, Emad Hajjaj, a été arrêté par les autorités jordaniennes suite à la publication d’un dessin relatif à la signature des accords entre Israël et les Emirats Arabes Unis, publié par Al Araby et posté ensuite sur le site internet et les réseaux sociaux du dessinateur. La publication sur les réseaux sociaux a d’ailleurs disparu depuis. (dessin ci-dessous)

Selon Nidal Mansour (capture d’écran ci-dessous), responsable du Centre jordanien pour la protection et la liberté des journalistes, Emad Hajjaj a été arrêté pour entrave à la loi jordanienne sur les systèmes d’information et la cybercriminalité de 2015. Une arrestation qu’Osama Hajjaj, son frère, également dessinateur, a confirmé. Selon Reporters Sans Frontières, les publications des journaux en ligne ou celles des journalistes-citoyens sur les réseaux sociaux sont passibles de peines de prison et conduisent au placement en détention provisoire en cas de poursuites du fait de cette loi. Le dessinateur a d’ailleurs été emmené au tribunal ce matin afin d’y être entendu.

Cartooning for Peace se mobilise pour apporter son soutien à Emad Hajjaj et demande sa libération immédiate, rappelant au passage qu’aucun artiste ne peut être arrêté pour la réalisation d’un dessin.

Partagez sur :

En images

  • Emad Hajjaj (Jordanie) -Texte : « Israël demande aux Etats-Unis de ne pas vendre de F35 aux Emirats Arabes Unis »
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Emad Hajjaj (Jordanie) -Texte : « Israël demande aux Etats-Unis de ne pas vendre de F35 aux Emirats Arabes Unis »
  • Dario (Mexique/Mexico)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Dario (Mexique/Mexico)
  • Firuz Kutal (Norvège/ Norway)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Firuz Kutal (Norvège/ Norway)
  • Hani Abbas (Syrie -Palestine/Syria -Palestine)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Hani Abbas (Syrie -Palestine/Syria -Palestine)
  • Hassan Bleibel (Liban/Lebanon)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Hassan Bleibel (Liban/Lebanon)
  • Murphy (Irlande/Ireland)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Murphy (Irlande/Ireland)
  • Nardi (Italie/Italy)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Nardi (Italie/Italy)
  • Rayma (Venezuela)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Rayma (Venezuela)
  • Ali Jamshidifar (Iran)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Ali Jamshidifar (Iran)
  • Baki (Algérie)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Baki (Algérie)
  • Baki (Algérie)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Baki (Algérie)
  • Ballouhey (France)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Ballouhey (France)
  • Gio (Israël)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Gio (Israël)
  • Kichka (Israël)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Kichka (Israël)
  • Marco De Angelis (Italie)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Marco De Angelis (Italie)
  • Rodriguez (Mexique)
    Alerte Jordanie – Emad Hajjaj - Rodriguez (Mexique)
  • Emad Hajjaj (Jordanie) -Texte : « Israël demande aux Etats-Unis de ne pas vendre de F35 aux Emirats Arabes Unis »
  • Dario (Mexique/Mexico)
  • Firuz Kutal (Norvège/ Norway)
  • Hani Abbas (Syrie -Palestine/Syria -Palestine)
  • Hassan Bleibel (Liban/Lebanon)
  • Murphy (Irlande/Ireland)
  • Nardi (Italie/Italy)
  • Rayma (Venezuela)
  • Ali Jamshidifar (Iran)
  • Baki (Algérie)
  • Baki (Algérie)
  • Ballouhey (France)
  • Gio (Israël)
  • Kichka (Israël)
  • Marco De Angelis (Italie)
  • Rodriguez (Mexique)