Cartooning for Peace / AKRAM RASLAN – Syrie

AKRAM RASLAN – Syrie

Arrêté le 2 octobre 2012 à Hama en Syrie, le dessinateur syrien Akram Raslan serait décédé sous la torture en 2013, selon un communiqué de Reporters Sans Frontières du 22 septembre 2015.

Selon RSF, « le caricaturiste syrien avait été arrêté le 2 octobre 2012 par les services de renseignements militaires, alors qu’il était dans les locaux du journal gouvernemental Al-Fida’a à Hama. En cause : un dessin critiquant le président Bachar Al-Assad. Dès le début des révoltes en 2011, il publiait ses caricatures en faveur de la révolution sur des sites d’information arabophones de manière anonyme, tels que Al-Jarida ou Al-Jazeera, et sur les réseaux sociaux (entre autres sur son blog). Auteur de plus de 300 dessins, il s’était fait connaître pour son engagement en faveur du peuple syrien. Dans ses oeuvres, il y dénonçait les pratiques répressives du régime et les violations commises contre les Syriens. Il avait reçu le prix du Courage de la caricature politique du Cartoonists Rights Network International (CRNI) en 2013. »

En septembre 2013, alors sans nouvelles d’Akram Raslan, des dizaines de dessinateurs de presse, réunis au Festival du dessin de presse et de la caricature de Saint Just Le Martel, signaient un appel à la libération de leur confrère syrien.

Partagez sur :

Gallery

  • Hani Abbas (Palestine/Syrie)
    AKRAM RASLAN – Syrie - Hani Abbas (Palestine/Syrie)
  • Freedom for Akram Raslan
    AKRAM RASLAN – Syrie - Freedom for Akram Raslan
  • Freedom for Akram Raslan
    AKRAM RASLAN – Syrie - Freedom for Akram Raslan
  • Rousso (France)
    AKRAM RASLAN – Syrie - Rousso (France)
  • Hani Abbas (Palestine/Syrie)
  • Freedom for Akram Raslan
  • Freedom for Akram Raslan
  • Rousso (France)