Cartooning for Peace / Alerte Inde – Rachita Taneja

Alerte Inde – Rachita Taneja

La Cour Suprême donne suite à la plainte contre Rachita Taneja

Ce 18 décembre 2020, la Cour Suprême a décidé de donner suite à la plainte pour outrage à l’encontre de Rachita Taneja pour ses dessins critiques de la même institution. Une décision identique a été rendue au sujet du comédien Kunal Kamra.

Elle a été notifiée de la décision et a maintenant 6 semaines pour y donner une suite et préparer sa défense. Cependant, elle a été dispensée de se présenter à la cour.

Selon différents médias indiens, dans les avis émis par un banc de juges, la Cour suprême leur a demandé d’expliquer pourquoi des actions pour outrage au tribunal pour avoir « scandalisé le système judiciaire » ne devraient pas être prises contre eux « .

Pour rappel, la dessinatrice risque jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et une amende, pour avoir réalisé 3 dessins au sujet d’affaires judiciaires. Comme le rappelle le CPJ, « l’Inde accorde soi-disant de l’importance à la liberté d’expression, mais une procédure pour outrage contre Rachita Taneja pour ses caricatures témoignerait plutôt d’une intolérance envers toute forme de critique dans le pays. »

Cartooning for Peace apporte son soutien à Rachita. Elle espère que la Cour Suprême saura se montrer réceptive à la critique et abandonnera les charges contre la dessinatrice.

En savoir plus

Traduction dessin : Le personnage central, Arnab Goswami, entouré d’un personnage représentant le parti au pouvoir et la Cour Suprême, disant « Tu ne sais pas qui est mon père ».