Cartooning for Peace / Le Covid-19 en dessins, nouveau projet pédagogique avec l’Université de Leicester et Shout Out Uk

Le Covid-19 en dessins, nouveau projet pédagogique avec l’Université de Leicester et Shout Out Uk





Des jeunes étudiants anglais, fragilisés par la crise sanitaire, témoignent par le biais du dessin de presse.

L’université de Leicester, Shout Out UK et Cartooning for Peace ont le plaisir de s’associer pour le projet pédagogique « Covid in Cartoons », financé par le département de Recherche et Innovation du gouvernement britannique (United Kingdom Research and Innovation), afin de donner aux jeunes les outils nécessaires pour partager leur expérience pendant la pandémie de Covid19 par l’entremise du dessin de presse.

La COVID-19 pose des défis spécifiques aux jeunes issus de milieux défavorisés ou minoritaires, qui peuvent se sentir particulièrement démunis face la pandémie. Afin de restaurer l’autonomie et l’appartenance, les écoles devront non seulement remédier aux lacunes des programmes et des résultats scolaires, mais aussi créer un cadre inclusif qui reconnaisse la variété des impacts et des expériences vécues de la crise, en vue de reconstruire la cohésion sociale.

Nous savons que les défis auxquels sont confrontés les jeunes ne sont pas seulement exacerbés par la pandémie, mais qu’ils sont également négligés dans la construction d’un récit social normatif. En partenariat avec Shout Out UK et Cartooning for Peace, les chercheuses Dr Fransiska Louwagie et Dr Diane Levine (Université de Leicester) combineront leur expertise dans le renforcement des capacités de résilience et d’esprit critique, afin de fournir aux jeunes les outils et la confiance nécessaires pour s’engager dans leur environnement politique. Le projet utilisera une approche résolument participative, en développant la création de sens et la représentation chez les jeunes par des pratiques inclusives et démocratiques.

Grâce à sa plateforme éducative qui a été récompensée, Shout Out UK proposera un mini-cours en ligne développé avec l’université de Leicester et Cartooning for Peace, réseau international de dessinateurs de presse qui utilise le dessin de presse comme un outil pédagogique au service du dialogue et de la tolérance. À travers le dessin de presse, les étudiants auront l’occasion non seulement de s’intéresser aux expériences des dessinateurs du monde entier pendant la pandémie, mais aussi de construire et d’articuler leurs propres points de vue, leurs sentiments et réactions face à la crise. Le projet prévoit une diffusion à l’échelle du Royaume-Uni d’outils et méthodes pédagogiques destinés aux enseignants et aux animateurs et proposera également des pistes de réformes aux décideurs politiques.

En travaillant avec les jeunes pour libérer leur parole sur la crise sanitaire, ce projet permettra de s’assurer que leurs histoires sont incluses dans le récit entourant la pandémie. Le projet fournira aux étudiants une plateforme essentielle pour informer sur la relance du pays, en s’assurant que le processus de reconstruction est façonné par les plus jeunes générations de Grande-Bretagne.

Le Dr Fransiska Louwagie, de l’université de Leicester, a déclaré :
« Le projet travaillera avec des dessins de presse et des dessinateurs pour engager les jeunes issus de milieux défavorisés dans des processus de prise de conscience de la pandémie. Les dessins de presse offriront un fabuleux point de départ pour explorer et discuter des expériences vécues de la crise, nous permettant de construire une narration inclusive de la situation actuelle. Nous sommes particulièrement heureux de nos partenariats avec Cartooning for Peace et Shout Out UK, deux organisations qui placent la réflexion critique et la créativité au cœur de leur mission« .

Le Dr Diane Levine, de l’université de Leicester, a déclaré :
« La vie est particulièrement difficile pour les jeunes en ce moment. Nous voulons en savoir plus sur la manière dont ils peuvent survivre et s’épanouir au mieux pendant la pandémie. La seule façon de bien faire les choses est d’adopter une approche interdisciplinaire et intersectorielle, et c’est exactement ce que nous avons fait dans ce projet. Grâce à Covid in Cartoons, les jeunes à un stade essentiel de leur développement acquerront les connaissances et les outils nécessaires pour devenir résilients et critiques en ces temps étranges et pour plus tard« .

Matteo Bergamini, fondateur et PDG de Shout Out UK, a ajouté :
« La pandémie s’avère particulièrement difficile pour les jeunes. En tant qu’organisation renforçant la résilience émotionnelle des jeunes dans les écoles et les centres pour la jeunesse anglaise grâce à l’éducation civique et l’éducation aux médias et à l’information, nous nous félicitons de cette collaboration pour soutenir les compétences de réflexion critique et la résilience émotionnelle des élèves. À une époque de désinformation généralisée et de polarisation politique, ces compétences n’ont jamais été aussi pertinentes, et quelle meilleure façon de les développer que par l’outil créatif bien établi qu’est le dessin de presse« .

Kak, président de Cartooning for Peace, a déclaré :
« Littéralement, un dessin de presse est un dessin paru dans la presse, et qui traite en général d’actualité. L’humour est une forme de langage en soi. Nous passons de plus en plus de temps à décrypter ses codes avec les élèves, afin qu’ils essaient de comprendre le sens du dessin, au lieu de réagir de façon épidermique sur la base de leur première émotion. En particulier pour le second degré. Par ailleurs, le propre de l’humour est de prendre de la distance avec le sérieux des choses, d’être capable, ne serait-ce qu’un instant, de dédramatiser un sujet, une situation, comme la crise du coronavirus. « 

Partagez sur :